polyamour polyamory
FÉMINISME & MILITANTISME SEXUALITÉ

LE POLYAMOUR, QU’EST CE QUE C’EST ?

Dans cet article, j’aimerai vous parler du polyamour. J’ai découvert ce mot il y a environ deux ans, sur Twitter et depuis, j’en ai appris beaucoup sur le sujet.

Commençons d’abord par le définir. Alors, selon Wikipédia, << le polyamour (de l’anglais polyamory), est une orientation et une éthique des relations amoureuses où les partenaires sont en relation amoureuse avec plus d’une personne, avec le consentement éclairé de toutes les personnes concernées. Ces relations sont basées sur la liberté sentimentale et sexuelle, l’égalité et l’honnêteté entre partenaires, le respect des choix individuels et de l’autonomie de chacun, le consentement mutuel). >>

En d’autres termes, le polyamour est la possibilité d’aimer plusieurs personnes et d’entretenir avec celles-ci des relations amoureuses et sexuelles.
Avec cet article, j’aimerai vous éclairer un peu plus sur le sujet mais aussi lever plusieurs idées reçues, qui persistent. Je vous parlerai donc de mon expérience et de mon ressenti (disclaimer).

COMMENT J’AI SU QUE J’ÉTAIS POLYAMOUREUSE

L’être humain n’est pas monogame par nature. Bien que la monogamie soit la norme, ce n’est pas le seul modèle de relations existant dans le monde (polygamie, polyandrie…).

The truth is, many people do not consciously choose monogamy; society chooses it for them and it becomes the default.

Tristan Taormino

La monogamie, c’est l’exclusivité. En effet, on nous a appris qu’il y avait quelque part dans le monde, une personne qui nous correspondrait parfaitement. Cette personne là, notre “moitié” (je déteste ce terme), serait capable de combler tous nos désirs et de nous satisfaire sur tous les points. Une fois que nous trouvons cette personne, nous devons rester avec elle jusqu’à la fin de notre vie, si nous en prenons l’engagement (le mariage par exemple). Ainsi, si vous aimez vraiment votre partenaire, vous devez perdre tout intérêt pour autrui.

Malheureusement, tout ceci est peu réaliste. Une personne ne peut pas vous satisfaire sur TOUS les points. C’est justement pour cela qu’en plus de votre partenaire, vous avez des amis, des connaissances. Notre monde ne peut pas évoluer autour d’une seule et même personne. De plus, la monogamie nous apprend qu’on ne peut avoir des sentiments amoureux que pour une seule personne. Votre expérience en matière de relations vous prouve bien que cela est faux…
Personnellement, toutes les personnes que j’ai aimées dans ma vie m’ont comblée à leur façon. Nos histoires se sont terminées pour diverses raisons mais l’amour partagé a toujours été vrai. Ce n’est pas parce que j’ai aimé A que je ne pourrai plus jamais aimer B et C. Je suis tombée amoureuse plusieurs fois déjà, alors qui me dit que ça va s’arrêter ?

Toutes ces personnes que j’ai rencontrées et aimées étaient différentes et m’ont apportée différentes choses.

polyamour

Je me sentais étouffée dans mes relations, ce qui conduisait bien souvent à la tromperie (je n’en suis pas fière). Mais aujourd’hui, j’ai mûri et surtout, je sais ce que je veux et comment j’appréhende mes relations amoureuses. J’aimerai me sentir libre d’aimer, car oui, nous pouvons avoir des sentiments romantiques pour plusieurs personnes. Cela ne se fera sûrement pas avec la même intensité, mais les sentiments seront bien là. Ces sentiments là sont réels et méritent d’être exprimés.
J’ai compris que j’étais polyamoureuse quand j’ai compris (et accepté) que je pouvais aimer plusieurs personnes à la fois.

Nous n’avons pas qu’une seule âme soeur, nous en avons plusieurs ! Même nos ami.es peuvent être des âmes soeurs. Nos sentiments sont ce qu’ils sont et nos coeurs s’attachent à leur rythme. Pourquoi vous priver de cette abondance d’amour, de partage et d’expériences ?
Chaque relation enrichit à sa façon.

QUELQUES CHOSES À SAVOIR SUR LE POLYAMOUR

  • Comme la monogamie, la non monogamie est un CHOIX et chaque relation vient avec ses règles, fixées par les partenaires. Il n’existe pas de modèle universel de relation amoureuse, car des milliers émergent tous les jours. Une relation dans laquelle vous serez épanoui.e est une relation que vous aurez adapté à vos besoins et à ceux de votre partenaire.
  • Le polyamour, ce n’est pas la “liberté d’être infidèle”. Une relation polyamoureuse implique des limites, des concessions, une communication claire et le consentement de chaque partie impliquée. Si votre partenaire veut être monogame et pas vous, ça ne marchera pas. Si vous faites le choix de rester avec un partenaire monogame, vous devriez respecter vos engagements.
    Vous ne pouvez pas vous dire polyamoureux juste pour coucher avec qui vous voulez. Cela n’a aucun sens car l’essence même du polyamour est l’amour et pas le sexe.
  • Ce type de relation est extrêmement difficile à entretenir… Imaginez avoir 3, 4 petits copains ? Il faut que les besoins de chaque partenaire soit comblé et que vous soyez présent.e et à l’écoute pour chacun d’eux. Il ne s’agit pas juste de parties de jambes en l’air. Ce sont de véritables relations qui doivent être entretenues. Il faudra être extrêmement organisé et surtout très honnête avec chaque personne impliquée.
  • Être honnête est OBLIGATOIRE. Aussi, la communication n’est pas en option. L’empathie, la confiance, le lâcher prise… toutes ces choses accompagnent une relation polyamoureuse.

Il existe plusieurs types de relations poly. Vous pouvez avoir une relation “primaire“, ce sera votre époux.se par exemple et vous aurez des relations “non-primaires“, ce seront vos amants. Cela peut sembler confus… Je vous cite ici un passage de La Salope Éthique:

Si vous avez une relation primaire, réfléchissez à ce que vous pouvez faire pour en renforcer la primauté. Beaucoup de couples réservent certaines choses à leur partenaire dans la vie – que ce soit des pratiques sexuelles, des termes affectueux, des lieux, etc.
Faites également attention à la façon dont vous traitez vos relations non-primaires.
Comment une partenaire avec laquelle vous ne vivrez certainement jamais peut-elle se sentir aimée et en sécurité ? Quels droits a-t-elle sur votre emploi du temps ?
Comment pouvez-vous offrir votre affection et votre réconfort à toutes les personnes qui sont importantes à vos yeux ?
Mettez un point d’honneur à dire à tous les gens que vous aimez que c’est le cas et respectez toujours vos engagements.

ET LA JALOUSIE, DANS TOUT ÇA ?

L’une des choses que je ne supporte pas dans les relations monogames, c’est ce désir de possession et de contrôle que l’on souhaite avoir sur son partenaire.
La monogamie n’est pas un remède contre la jalousie. Cette émotion, nous devons tous apprendre à la gérer. Il est humain d’être jaloux, de se sentir mal/délaissé/ignoré au profit de quelque chose ou quelqu’un d’autre. Ce qui fait la différence ici, c’est comment vous agissez face à cette émotion. Car votre jalousie est votre affaire et pas celle de votre partenaire.
Vous devez vous poser les bonnes questions:
Pourquoi je ressens ça ?
Qu’est ce qui a provoqué ma colère, ma jalousie ?
Comment puis-je l’exprimer en étant respectueux des sentiments de l’autre ?
Que puis-je faire pour me sentir mieux ? ou De quoi ai-je besoin pour me sentir mieux ?
Suivant les réponses à ces questions, vous saurez comment aborder le sujet et surtout comment aller de l’avant.
On ne peut posséder une autre personne, on ne peut la contrôler, on ne peut l’empêcher de faire ses propres choix.

polyamory

POUR FINIR…
Le but de cet article n’est pas de vous faire croire que le polyamour est une chose facile où l’on fait ce qu’on veut, comme on le veut. Non.
Toute relation demande efforts, honnêteté et communication.
Il faut être en mesure d’accepter que si vous avez le droit d’aimer librement, votre partenaire le peut aussi.

Polyamory is, at its core, about love. Polyamorists have relationships with other people on an emotional level. It comes from the intention to connect in a deeper way. Of course, there can also be room for sexual encounters. But unlike a non-monogamous person, who is not exclusive in their emotional, erotic, or sexual relationships, polyamorists are trying to find a real connection.

Je rappelle encore une fois que vous êtes libre de vos choix et que vous devez respecter vos engagements. Soyez toujours honnête avec vous même et cela commence par identifier clairement vos besoins.


[ POUR LES MONOGAMES ]
Faites attention à vous. Si vous croyez en l’exclusivité et que ce type de relation vous convient parfaitement, c’est votre droit ! Ne vous laissez pas entrainer dans une relation polyamoureuse juste pour faire plaisir à votre partenaire. C’est la route la plus rapide vers la tristesse et la frustration.


Si vous voulez en savoir plus sur le sujet, je vous conseille de lire La Salope Ethique: Guide pratique pour des relations libres sereines.

Bien sûr, si vous avez d’autres questions, vous savez où me trouver. 😉

love

Vous pourriez également aimer...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *