FÉMINISME & MILITANTISME SEXUALITÉ

LA SEXUALITÉ FÉMININE I: UN SUJET ENCORE TABOU

women femme sexe sexualité féminine article liberté de la femme

Nombreuses sont les femmes, aujourd’hui, qui n’arrivent pas à pleinement assumer leur vie sexuelle, qui ont honte de leur libido, du nombre de partenaires qu’elles ont eu ou tout simplement de leur curiosité. Le fait est que le tabou plane encore lorsqu’on aborde la question d’orgasme féminin et surtout d’émancipation sexuelle féminine.

Une femme est encore perçue de façon péjorative si elle a une vie sexuelle épanouie. Alors que pour un homme, les jugements ne sont pas les mêmes (ne l’ont jamais été et ne le seront sûrement jamais).
Aussi, la femme, inconsciemment, préfère ignorer ses besoins, désirs et envies afin de ne pas être perçue comme une < salope >. Mais vraiment, qu’est ce qu’une salope ? Ce mot m’horripile en tout point. Les jugements à longueur de journée sur les femmes et ce qu’elles décident (OU NON) de faire avec leurs corps aussi.
Le problème se situe à bien des niveaux. Le patriarcat, la religion (qui nous dit que la masturbation et la fornication sont des péchés), le sexisme et la misogynie ambiante nous freinent.

J’ai proposé plusieurs sondages sur mon compte IG (@totallylau) et là sont les résultats, pour 102 votantes:

sondage femme femmes sexualité féminine liberté blog
sondage1
sondage femme femmes sexualité féminine liberté blog
sondage2

J’avoue que je suis agréablement surprise par ces résultats. Cependant, cela ne reflète pas l’opinion des femmes en majorité. Nous avons quand même 46% de femmes qui ont peur d’être jugées par rapport à leur sexualité.

SLUT SHAMING ?

sondage femme femmes sexualité féminine liberté blog slut shaming
sondage3

« Slut shaming » est une expression anglaise. Une traduction approximative pourrait être « stigmatisation des salopes ». Elle désigne le fait de critiquer et de déconsidérer une femme en lui reprochant d‘être une « salope », seulement à cause de son comportement ou de son attitude, fortement sexualisés.

Le slut shaming entretient donc l’idée que le sexe est dégradant pour les femmes. Il est commis par des hommes mais aussi par des femmes ; les attaques peuvent être physiques ou morales. Elles peuvent par exemple concerner le nombre de partenaires sexuels, la manière de se vêtir, de se maquiller, ou encore l’attitude générale d’une personne. C’est un moyen d’empêcher les femmes de s’exprimer librement, principalement au sujet de leur sexualité, mais aussi de les culpabiliser. Pour moi, employer le terme slut shaming revient à dénoncer une société qui considère les femmes sexuellement actives comme des salopes. D’ailleurs, je vous fait remarquer qu’il n’existe pas d’équivalent masculin au slut shaming et que les termes désignant un homme sexuellement actif (Dom Juan, hommes à femmes, dragueur…) ne sont pas connotés négativement. 🙂 🙂 🙂

Ce phénomène de « slut shaming » est particulièrement généralisé dans notre société, et le fait que le mot « salope » ne soit pas prononcé tel quel n’enlève rien à la violence qui s’exerce à l’égard des femmes, jeunes ou moins jeunes. Tout ceci entretient bien sûr la culture du viol (nous en reparlerons).

LA FEMME ET SON CORPS

Nombreuses sont les femmes qui ne connaissent même pas leur anatomie ! Le sexe féminin est méconnu, et ce partout dans le monde. Sauriez-vous représenter votre vagin ? Connaissez-vous ses particularités, ses composantes ?

L’on juge bien souvent à tort que l’éducation sexuelle n’est pas importante. L’ignorance de votre corps et de votre sexualité ne conduira qu’à votre propre frustration. Mettez vous dans la tête que votre plaisir est votre affaire avant tout ! Ne comptez pas trop sur votre partenaire, vous êtes censé.e vous connaître mieux que lui.

C’est à cet effet justement qu’a été mise en ligne une pétition (https://www.change.org/p/pour-un-enseignement-du-clitoris-dans-tous-les-manuels-de-svt-itsnotabretzel) lorsque des femmes de tout âge ont avoué qu’elles ne savaient pas à quoi ressemblait leur clitoris. Vous vous rendez compte ? Le centre du plaisir féminin, la BASE du plaisir féminin, le seul organe uniquement dédié au plaisir, est aujourd’hui encore méconnu. N’hésitez pas à signer la pétition.

gang clito clitoris militer petition blog femme
@Gangduclito

femme sexualité féminine clitoris feminisme


Nous sommes peu éduqués, mal informés, plein d’a priori et de jugements tous aussi erronés les uns que les autres. Nous sommes en 2019 et de plus en plus de femmes assument leur sexualité, libèrent leur pouvoir de séduction et vivent pleinement leur vie sans se soucier de l’avis d’autrui ; surtout pas de celui de @jeanmichel44 qui fait des tweets sexistes constamment.

Pour ma part, je m’épanouis pleinement dans ma vie sexuelle ; ma curiosité et mon envie incessante de nouvelles expériences me permets de ne jamais tomber dans l’ennui. Il y a des milliers de choses à découvrir, et tout ceci commence par VOUS: aimez vous, appréciez vous, touchez vous. Tout commence par vous. Libérez vos esprits mes chéries, il y a tellement de choses à faire et à expérimenter. Bien sûr, il faut rester responsable et safe 😉

En attendant, prenez soin de vous, aimez et JOUISSEZ !

christina aguilera sexualité fierté femme libre sexe féminine

Vous pourriez également aimer...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *