VOYAGES & TOURISME

VISITER LA GRECE PENDANT UN MOIS: ITINÉRAIRE, BUDGET ET TIPS!

Bonjouuuuuuur les gens !
Je suis vraiment très heureuse d’ouvrir enfin la catégorie Voyages & Tourisme de mon blog. Etant passionnée de voyages, toujours entre deux avions/trains/bus (haha), j’ai hâte de partager avec vous tout ce que j’ai appris au fil de mes aventures.

Dans ce premier article, je vous raconte en détail le (presque) mois que j’ai passé en Grèce. Depuis 4 ans déjà, je rêvais de Santorin et de sa caldeira. Aussi, quand j’ai décidé de passer un mois dans un pays, la Grèce était une évidence ! J’ai préparé ce voyage en pratiquement deux mois et j’ai économisé pendant un an à peu près, pour le budget. Oui, ça ne s’est pas fait en deux jours.
Je finance moi-même tous mes voyages, généralement c’est pas très compliqué parce que je ne pars jamais bien longtemps. Cette fois-ci, par contre, je suis partie un bon moment et je voulais vraiment profiter: restaurants, hôtels, shopping et loisirs. J’ai pris soin de bien préparer le tout, à l’avance !

Pourquoi la Grèce ?
La Grèce est un pays qui regorge d’histoire, de culture et de paysages magnifiques. Le coût de la vie y est très abordable aussi. Et les grecs sont très hospitaliers !

Itinéraire
J’ai lu 1000 articles avant de décider d’un itinéraire final. J’avais prévu de visiter trois villes et quatre îles. Malheureusement, en Grèce, il n’y a pas de trains et pour relier les villes, il faut soit avoir une voiture, soit prendre l’avion. Je me voyais mal louer une voiture, encore moins faire des allers retours entre les aéroports. Aussi, je me suis limitée à Athènes et à son port (Le Pirée), qui m’a permis de rejoindre les différentes îles. Les liaisons sont fréquentes à cette période de l’année, encore plus en été.
Mon itinéraire: Athènes – Santorin – Paros/Antiparos – Amorgos – Athènes.
Je vous déconseille de faire la même chose que moi ! Je vous proposerai un itinéraire en fin d’article.

Période
La période idéale pour visiter la Grèce selon moi, c’est pendant le mois d’octobre. Il y a beaucoup moins de monde (sauf à Santorin qui est plein pratiquement toute l’année), les tarifs logements/hôtels sont très abordables et il fait encore beau ! J’ai quitté Athènes le 24 octobre, il faisait encore 29 degrés.

ATHÈNES

Alors Athènes… J’ai un avis plutôt mitigé concernant cette ville. J’y ai passé une semaine, à mon avis 4 jours auraient suffi. En tant que touriste, on fait vite le tour… La ville en elle-même n’est pas très belle. Elle est assez terne, les murs et bâtiments sont recouverts de tags/street art. En regardant Athènes, on peut voir la crise que traverse la Grèce. Cependant, les sites archéologiques (principale attraction touristique) sont très bien entretenus.
Avec ses monuments antiques en plein milieu de la ville, Athènes a quand même du charme.

Pour moi, là sont les incontournables d’un séjour à Athènes:

  • L’Acropole: site antique majeur et emblématique, c’est le plus visité de la ville. Vous pourrez notamment y admirer le Parthénon, le plus grand temple dorique de Grèce, bâti en hommage à Athéna Parthénos, déesse guerrière représentant la puissance de la ville ;
  • Le musée de l’Acropole, à faire absolument pour comprendre l’histoire de l’Acropole et admirer tous ses trésors ;
  • Le musée national archéologique et le musée Benaki (plus vieux musée de Grèce): un régal, je vous les conseille vraiment ;
  • L’Agora Antique: centre politique, social et administratif de l’Athènes antique
    En sortant de l’Agora, vous pouvez descendre à pied vers la place Monastiraki ;
  • Le stade des Panathénées construit au IVème siècle et restauré en 1895 afin d’accueillir les premiers Jeux Olympiques ;
  • Le jardin national, poumon vert de la capitale. Idéal pour profiter d’un peu d’ombre. C’est aussi un parc animalier: vous y verrez tortues, canards, oiseaux, lapins, etc ;
  • La place Syntagma où se trouve le Parlement et où vous pourrez assister toutes les heures à la relève de la garde, un spectacle très intéressant ;
  • Le quartier de Monastiraki, célèbre pour son marché aux puces du dimanche et ses nombreux magasins de souvenirs ;
  • La colline de Lycabette: Le sommet, accessible à pied ou en funiculaire, vous garantie une vue imprenable sur l’Acropole et tout Athènes.
L’Acropole

Avec un peu de motivation, vous pourrez visiter une grande partie de de la ville en seulement une journée !
Par exemple: partir assez tôt le matin sur la Place Syntagma, continuer à pied vers le Jardin National et le parc Zappéion. Ensuite, toujours à pied, continuez vers le stade des Panathénées. Prendre un taxi jusqu’au musée de l’Acropole et visiter l’Acropole ensuite, en fin de journée. Si vous avez encore un peu de force, vous pourrez visiter le quartier de Plaka, le plus ancien de la ville, qui se trouve juste en bas de l’Acropole.

Totally Lau Tips
Privilégiez un Airbnb plutôt qu’un hôtel.
Pour visiter les sites et monuments, vous avez un pass à 30 euros, valable cinq jours. Ce pass vous donne accès à: l’Acropole, les Agoras antique et romaine, le temps de Zeus, la bibliothèque d’Hadrien.
Pour manger de la bonne nourriture grecque à très bon prix, je vous conseille les restaurants autour de la place Monastiraki.
Pour un super cocktail, je vous conseille le bar 360 Degrees, avec vue sur l’Acropole: allez y assez tôt et demandez un Mastic Shirley.
Si vous voulez sortir la nuit, le quartier de Gazi est l’endroit idéal !
Faites attention aux pickpockets, CONSTAMMENT.


SANTORIN

Santorin ou l’île la plus connue et la plus prisée des Cyclades. C’est une destination incontournable. C’est justement cette île qui m’a attirée en Grèce, ce sont les photos des églises blanches aux dômes bleues face à la mer, le coucher de soleil à Oia…
Malheureusement, dès mon arrivée sur l’île, j’ai été très surprise. Il règne un cafouillage incroyable au port, encore à la mi octobre alors j’imagine même pas en été ! Il y a un manque cruel d’organisation et d’informations. On ne sait pas quel bus prendre et une fois qu’on en trouve un, il faut rester très vigilant afin de ne pas manquer son arrêt car il n’y a pas d’écran dans le bus ou d’annonce sonore.

J’ai décidé de loger à Perissa, l’un des villages de l’île, afin d’éviter le bruit et la foule de Thira et Oia qui sont les villages principaux. Quelle excellente décision ! Je suis restée à l’hôtel Santa Irini, que je recommande totalement.
Pour ma première journée, j’ai visité Thira le matin et Oia l’après midi.
De Thira, je retiens les ruelles bondées et les boutiques de luxe et de souvenirs.
A Thira, vous pouvez également descendre jusqu’au petit port de Fira Skala. Les 587 marches ne présentent pas de difficulté particulière dans le sens de la descente mais la remontée peut s’avérer plus ardue, surtout si le soleil cogne.
Je vous conseille alors de prendre le téléphérique de Santorin (le cable car), c’est sympa et vous pourrez voir l’île sous un autre angle. Comptez environ 6€ pour un aller. Vous pouvez aussi vous balader jusqu’aux villages de Firostefani (10 minutes à pied) et Imerovigli (à 30 minutes de Fira), si vous êtes motivés !
J’y ai passé environ 2h, avant de rejoindre la gare centrale et de prendre le bus pour Oia. Ceux-ci sont toujours bondés, alors si vous avez une place assise, vous êtes chanceux ! Oia se trouve tout au nord de l’île, donc “au sommet”. Le trajet en bus est très intéressant car la vue sur la mer est de plus en plus complète au fur et à mesure qu’on s’avance dans les montagnes. A Oia, la même chose: énormément de monde et de boutiques. La vue sur la caldeira y est magnifique, raison pour laquelle on y trouve les hôtels les plus chers et les plus luxueux de Santorin.

Oia.
Oia, village au nord de l’île
Oia, au coucher du soleil. courtesy of Google Photos

Ma deuxième journée, j’ai visité le site de la Thera antique, qui se trouvait pas loin de mon hôtel. « Thera » est l’ancien nom de l’île de Santorin. Elle a en effet été renommée au Moyen-Age par les Vénitiens en « Saint Irène », Santa Irini, qui est par la suite devenu Santorin.

Vue sur la caldeira depuis la Thera antique.
Thera antique, Santorin

J’ai ensuite passé l’après midi sur la Black Beach de Perissa, une plage de sable noir et granuleux. Je n’ai pas eu le temps de visiter le village d’Akrotiri, où se trouve la Red Beach.

courtesy of Google Photos

Ma dernière journée à Santorin, j’ai visité l’adorable village de Megalochori, à 5min en bus de Perissa. C’est un village cycladique typique: maisons blanches aux volets bleus, ruelles étroites. Le charme de ce village réside dans son calme, j’ai pu admiré la beauté de Santorin loin du bruit. Aussi, près de Megalochori, vous trouverez le chemin du vin. C’est une route qui rassemble pratiquement tous les vignobles de l’île.

Megalochori

L’après midi, j’ai participé à une dégustation de vin privée au domaine de Venetsanos, avec vue sur la caldeira. J’ai pu goûter les vins typiques de l’île, gros coup de coeur pour le Vinsanto, un vin très sucré qu’on ne trouve qu’à Santorin. Il est rare et assez cher, il faut compter environ 80 euros pour une bouteille de 75cl. Cela s’explique notamment par le fait qu’il faille 10 kilogrammes de raisins pour seulement une bouteille de Vinsanto !

Dégustation privée, Wine Tour
Vue sur la caldeira.

Totally Lau Tips
Préparez un buget assez conséquent: l’île est très chère !
Si vous arrivez avec le ferry, une fois au port, dirigez vous directement vers les bus. Ils partent tous à Thira (prononcé Fira). Une fois à Thira, vous pourrez prendre un autre bus pour rejoindre l’un des villages de Santorin: Oia (prononcé Ia), Perissa, Akrotiri, etc. La gare de bus à Thira est la gare centrale de l’île.
Privilégiez un logement en dehors de Thira et Oia. Vous pouvez louer une voiture, les parkings sont gratuits sur l’île mais il faut aussi prévoir le budget !
Si vous avez le temps, je vous suggère une excursion en bateau pour visiter les îles de Paléa et Néa Kameni, qui ont été formées suite à l’éruption du volcan de Santorin.
Si vous quittez l’île via le ferry, gardez à l’esprit que les bus pour le port sont très peu fréquents. J’ai dû prendre un taxi afin de ne pas rater mon ferry, comptez 25 euros pour le trajet.

Pour réserver la dégustation de vin et l’excursion, référez vous au site GetYourGuide !


PAROS/ANTIPAROS

Visiter Paros, c’est découvrir une île avec de jolis villages en bord de mer et de belles plages de sable. De part sa position centrale, c’est l’une des villes les plus visitées des Cyclades. Paros doit aussi une partie de sa célébrité à son marbre, le plus translucide au monde, qui a servi à la réalisation de nombreux chefs-d’œuvre de la sculpture, notamment la Vénus de Milo.

J’ai décidé de loger à Parikia, village principal de l’île, où se trouve le port. Mon hôtel était à seulement 4 minutes de marche du port, idéal après 4h de ferry ! J’ai réservé l’hôtel via Booking et j’en ai été très très satisfaite, le Captain Manolis ! La gare de bus, quant à elle, se trouve à seulement 5 minutes à pied de l’hôtel et est à 2 minutes du port.
A Paros, je vous conseille de vous perdre dans les ruelles ! Surtout celles de Parikia, qui sont tout simplement magnifiques. Vous avez la plage de Livadia à seulement 15 minutes à pied du port, elle était plutôt calme mais je suppose qu’en été, c’est beaucoup plus bruyant.

Vous pouvez visiter Naoussa, ancien village de pêcheurs qui est aujourd’hui une station balnéaire chic. Vous y trouverez des boutiques de luxe et de très bons restaurants. Je n’ai pas aimé ce village…

Port de Naoussa, courtesy of Google Photos

Par contre, je vous conseille de visiter Lefkès, un village perché sur une colline. A voir absolument. J’ai été charmée. Aussi, depuis Lefkès, vous pouvez faire quelques randonnées agréables dans les montagnes. Si vous ne devez en faire qu’une seule, je vous recommande celle du Sentier Byzantin reliant Lefkès à Prodromos. Elle prend environ 1 heure et c’est l’une des plus réputées.

Village de Lefkès, Paros
ruelle dans le village de Lefkès, Paros

Antiparos est l’île située juste en face de Paros.
Pour la rejoindre, il faut se rendre à Pounda. De là, un ferry relie les deux îles toutes les 1/2 heures par une traversée de 10 minutes seulement. En été, Antiparos est aussi accessible depuis Parikia. Des petits bateaux vous y emmènent et font des trajets régulièrement.
Vous débarquerez dans le village principal, qui ne déroge pas à la règle avec ses boutiques et restaurants le long du front de mer. Le reste de l’île est beaucoup moins fréquenté. Vous y trouverez quelques plages à rejoindre en bus si vous n’avez pas de voiture.

Antiparos. courtesy of Google Photos

Totally Lau Tips
Je n’ai pas d’astuce particulière. J’ai adoré cette île, très abordable au niveau du logement mais aussi de la nourriture. Je peux juste vous recommander de privilégier un logement à Parikia.


AMORGOS

Visiter Amorgos, en Grèce, c’est découvrir la meilleure île des Cyclades pour faire de la randonnée. C’est justement pour cette raison que j’ai ajouté cette île peu connue à mon itinéraire. Malheureusement, je n’ai pas profité des sentiers comme je l’aurai voulu, du fait du village où je logeais mais surtout de la période. J’ai visité Amorgos en fin de mois d’octobre et l’île était VIDE !
Amorgos est une île encore très sauvage, peu apprivoisée. L’île est littéralement dans les montagnes, alors emmenez avec vous de bonnes chaussures !

Je suis arrivée au port d’Aegiali, deuxième village de l’île. Le principal port, celui de Katapola, aurait été idéal mais je n’ai pas trouvé de trajet en ferry pour les dates choisies. Aussi, à cause de la période, il n’y avait pratiquement pas de bus pour rejoindre Katapola. A Amorgos, je n’ai pu profiter que d’Aegiali ! L’avantage c’est que j’avais la plage juste à côté et que j’ai pu effectuer une mini randonnée de 2h: Aegiali – Langada – Araklos Gorge -Tholos – Tholaria – Fokiotripa. 
Je vous recommande cet article, si jamais vous voulez visiter Amorgos.

credits Amphithoe

Totally Lau Tips
Privilégiez un logement à Katapola, surtout si vous y allez pour la randonnée, car tous les chemins partent de là.
Emmenez avec vous un produit contre les moustiques et de bonnes chaussures de randonnée.


Pour les photos et vidéos, je vous laisse regarder les deux vlogs que j’ai posté sur Instagram => @totallylau.

RÉPONSES AUX QUESTIONS
_ Quels sont les 5 objets indispensables selon toi quand on voyage seul.e ?
Powerbank, argent liquide, parapluie, médicaments, crème solaire/anti moustiques. Pour les filles, emmenez avec vous des préservatifs, on sait jamais…
_ Quel était ton budget ?
Je ne pourrai vous donner un chiffre exact, mais j’avais prévu autour de 1700 euros. C’est possible de faire moins mais comme je l’ai mentionné plus haut, je voulais vraiment me faire plaisir durant ce voyage.
_ Quel budget pour un court séjour ?
Tout dépend de la ville ou de l’île dans laquelle vous allez !
N’hésitez pas à m’envoyer un message si vous avez besoin d’aide pour planifier votre voyage, que ce soit en Grèce ou ailleurs.
_ Comment choisis-tu le logement ?
Alors je suis une grande fan de Airbnb ! J’aime me sentir chez moi. L’hôtel reste très impersonnel. Je choisis le logement aussi en fonction de la durée de mon voyage.
J’ai passé une semaine à Athènes, j’ai donc choisi un Airbnb. Dans les Cyclades, je n’ai fait que 4/5 jours sur chaque île, donc j’ai choisi l’hôtel.
_ Le meilleur restaurant à Athènes ?
Je dirai le Bluefish Athens. J’y ai mangé d’incroyables fruits de mer.
_ Cheapest restaurant with the best food ?
Si vous voulez manger de la bonne nourriture grecque à très bon prix, à Athènes, je vous conseille de choisir l’un des restaurants autour de Monastiraki.
A Santorin, tout est cher… A Paros et Amorgos, la nourriture reste très abordable. Je n’ai pas de recommandation particulière.
_ Comment finance-tu tes voyages ?
J’économise ! Mais surtout, je sais voyager on a budget. Je vous partagerai bientôt toutes mes astuces 😉

CONSEILS
Si vous avez une phobie des chats ou que vous y êtes allergique, reconsidérez l’idée d’un séjour en Grèce. Ils sont PARTOUT. Ils ne sont pas agressifs et demandent surtout de la nourriture mais si vous n’aimez pas les chats, ça peut être très désagréable.

Pour réserver votre trajet en ferry, je vous conseille ce site. Avant de monter sur le bateau, vous devrez imprimer votre ticket dans une agence, à proximité du port, en montrant votre confirmation de réservation. Le prix du trajet dépendra de la durée de celui-ci et de la compagnie choisie. Les plus petits bateaux seront plus rapides mais plus sujets aux secousses de la mer. Je recommande Blue Star Ferries, les bateaux sont grands et très bien aménagés. Pensez à vous munir du nécessaire si jamais vous êtes sujet au mal des transports. Par exemple, pour rejoindre Santorin depuis le port du Pirée (Athènes), comptez environ 8h de trajet.

Les médicaments sont plutôt chers en Grèce, prenez le nécessaire avant votre départ. Veillez à toujours avoir de l’argent liquide, surtout dans les Cyclades.

L’itinéraire idéal, même si tout dépend de la durée de votre séjour, mais pour 3 semaines/un mois en Grèce: je vous conseille d’arriver à Athènes et de repartir d’une île qui possède un aéroport (Naxos, Paros, Santorin par exemple). Cela réduit les dépenses mais aussi les trajets en mer.
=> Athènes – Naxos – Paros – Donoussa/Koufonissia – Amorgos – Santorin
Si vous avez le temps, visitez une petite Cyclade: Koufonissia ou Donoussa, par exemple.

Une chose est sûre, je retournerai en Grèce. Pour visiter d’autres îles (Naxos, les petites Cyclades, Amorgos encore une fois) mais aussi Rhodes et Thessalonique !

Plage de Koufonissia, petite Cyclade

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *